La création du site

Anzère, juillet 2020

J’ai créé ce site pendant mes vacances à la montagne, l’air pur et vivifiant à plein poumons, les alpes envahissant mes yeux et les chants des oiseaux réjouissant mes oreilles. C’est exactement ce qu’il me fallait pour rassembler mes idées, les observer sous leurs différentes facettes avant de pouvoir vous les offrir. 

Seriez-vous intéressés par les différentes étapes pour la création de ce site ? Je vous fais un résumé, pour vous donner une idée.

Avant de me mettre concrètement à la construction de ce site, j’avais décidé qu’il regrouperait les principaux domaines que j’aimerais partager sur la toile. Puis j’avais imaginé un contenu et rédigé les différentes pages, si provisoires soient-elles. Pour avoir une idée et pour me positionner déjà dans mon nouveau challenge. 

Et nous commençons. Nous ? Mon fils Iannis et moi. Une première chose était claire : mon nom de domaine commencera par HMC. Mais, comme il y a déjà plusieurs « HMC », il me fallait trouver un complément. Pour qu’il me corresponde au mieux, je suis revenue sur mes valeurs, sur mes traits de caractères, en faisant notamment le test de CliftonStrengths pour me recentrer, puis un brainstorming avec moi-même : stimulation / positivité / connexion / talent / dynamisme / conseil / optimisme / développement / etc. Je décide : hmc-realisation comme nom de domaine, et Développement et abondance comme titre.

Nous pouvons acheter le nom de domaine sur Gandi, et l’hébergement chez Arvixe. J’explore rapidement les modèles de thèmes (mise en page) qui me plaisent. Pour la couleur des caractères je m’inspire de l’ouvrage « La couleur sous toutes les coutures » de Mademoiselle M. En priorité bleu roi, si 2e couleur nécessaire : vert et si jamais orange.

Tous ces préliminaires m’inspirent et pendant la nuit, je note les 2 accroches : Nous sommes riches de ce que nous sommes et Pensez à tout ce qui est en vous et autour de vous, alors vous ressentirez l’abondance.

Pour le logo, je confie le mandat à mon beau-fils Eric, en lui suggérant déjà des pistes. J’espère qu’il sentira bien ce qui me correspond.

Pour sécuriser le site et rassurer les utilisateurs, j’achète l’extension https et Iannis me propose d’insérer un captchat sur la page Contact. Pour protéger le site des attaques éventuelles, j’utilise deux applications appropriées. Je rédige la Notice de confidentialité. Et nous créons l’adresse pour le courriel info<at>hmc-realisation.net.

Nous pouvons décider de la structure du site, finaliser les pages, les importer, choisir les caractères, leur taille. Le modèle de thème que nous avions choisi s’avère peu pratique. Il permet beaucoup de personnalisations mais me gênera quand je devrai le gérer seule. Nous bifurquons sur WordPress. Je m’impatiente et je crains de ne pas réussir à terminer d’ici la fin de nos vacances.

Il faut revoir la page d’accueil. Où positionner le A propos ? On réintroduit le caractère Aclonica pour les titres. Je laisse les caractères « imposés » par le thème, même s’ils ne me plaisent pas absolument. Ce sera plus pratique lors des mises à jour du système. J’ai trouvé des illustrations. 

Je complète la page Sculptures avec les dimensions et les prix. Je peux aussi y enregistrer les photos, limiter leur poids, les intégrer sur le site et les redimensionner. J’insère le contenu de la page Créativité et les pages de Mentorat. Tout avance bien.

Le lendemain matin, le site est bloqué. Débloqué. Rebloqué ! Patience.

Le lendemain matin, le site est à nouveau accessible. Ouf. La fin des vacances approche. Il me faut absolument apprendre les opérations que je devrai faire pour modifier et ajouter des éléments. Nous décidons encore de mettre les titres en bleu pour donner de l’énergie, du rythme. Et les liens seront soulignés. Apparemment, les nouvelles directives pour les utilisateurs du net exigent que les liens soient bien visibles, ce qui n’était plus toujours le cas.

Il reste encore deux grandes questions ? L’image-bannière et l’image pour Mentorat. L’image-bannière ? Je voudrais qu’elle soit joyeuse, lumineuse, qu’elle me corresponde… Tout à coup l’idée de reprendre deux petites sculptures d’oiseaux qui se regardent devient évidente. Il faudra que j’aille les chercher à Zurich, chez leur nouvelle propriétaire… Et il me faut trouver un beau et grand fond. Je fais plusieurs essais mais je vois que ça ne fonctionne pas. Pas la peine d’aller jusqu’à Zurich. Je reprends les photos du ciel que j’ai prise au fil du temps. J’essaie avec la plus forte. Ouaouh, ça me plait bien. 

Encore quelques ajouts, compléments, relectures, et le site est prêt. Quelle belle aventure. Merci à ma famille pour son aide et son soutien.

Une réponse sur “La création du site”

  1. ma chère Huguette, j’ai adoré lire ce premier message sur ton blog ; on y sent ton esprit scientifique, ton besoin d’être transparente sur la méthodologie, j’ai adoré !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *