Comment parler d’abondance ?

Artiste Arobase, Atelier Ciarue, Kinshasa, RDC
Cliquez pour écouter la version audio.

Comment peut-on parler d’Abondance à des personnes à revenus très modestes ? Répondre à cette question, dans le cadre d’un séminaire à Kinshasa (République démocratique du Congo), est la mission qui m’a été confiée en mai 2021 !… suite

Kinshasa: Exploration et découvertes

Ronde EFT lors du séminaire « Je suis dans l’Abondance et je la cultive »

Trois semaines passées à Kinshasa/RD Congo.

Je n’ai pas eu la possibilité de rédiger mon article mensuel : pas le temps et trop d’événements marquants.

A l’origine de ce séjour exploratoire (je n’avais jamais été en Afrique Noire), j’avais imaginé apporter à l’école qui m’accueillait mes compétences et expériences dans le domaine de la pédagogie, puisque j’avais enseigné pendant plusieurs années le français écrit dans l’Association Lire et Ecrire.… suite

Il faut le dire !

Cliquer pour écouter la version audio

Combien de fois nous retrouvons-nous avec des regrets dans le cœur ? Regrets de ne pas avoir osé dire ou exprimer nos sentiments à ceux que nous aimons. Des regrets d’autant plus forts quand l’autre est parti.e !… suite

Une longue vue, s’il vous plait !

Voyage immobile de Denis Perret-Gentil, 2008. Photo Alan McCluskey

Il y a plusieurs millions d’années, des micro-organismes tombaient sur les fonds marins et initiaient leur extraordinaire processus de décomposition et de transformations en pétrole. L’exploitation pétrolière, qui commence dès l’Antiquité, a eu un impact non seulement sur les activités économiques humaines mais aussi sur les interactions sociales.… suite

Quelle est ta mission ?

Transformation de Victor Gulchenko, Port de Neuchâtel

Quelle est notre mission sur terre, ta destinée ? Nous nous posons toutes et tous cette question, plus ou moins souvent, plus ou moins sérieusement. Elle fait partie de notre condition humaine.

Je sentais depuis longtemps, au fond de moi, que le sentiment d’avoir un rôle à jouer sur terre, était positif, constructif.… suite

L’ostéopathie pour les nourrissons ?

Philippe Geluck

Connaissez-vous les bienfaits de l’ostéopathie sur les nourrissons ? Je les ai découvert il y a 36 ans alors que ma fille n’avait que trois mois. A cette époque, je n’avais trouvé qu’un seul praticien ayant l’expérience des bébés. Depuis, la profession s’est développée et, par bonheur, de nombreux-ses ostéopathes se sont formé-e-s pour soigner les petits enfants.… suite

En 2021, déconfinons nos espoirs

Pas de retour à l'anormal

Après cette année 2020, historique, qui nous a profondément remués, nous nous demandons toutes et tous ce qui nous attend. Ces dernières années, nous avons vu émerger tant de mouvements sociaux nouveaux et marquants, comme ceux en faveur de l’écologie, mais aussi ceux en faveur d’un réel respect des femmes, des multiples facettes de la question du genre, des Black Lives Matter, de nombreuses préoccupations et réactions face à notre nourriture

Et puis, les difficultés dans lesquelles se sont retrouvées nombre de personnes à cause des décisions de confinement, notamment, ont fait émerger des élans de solidarités, des peurs existentielles, mais aussi des idées nouvelles comme celles de chanter sous les fenêtres, d’utiliser des hologrammes pour des concerts dans des cathédrales, et des solutions qui semblaient irréalistes il y a quelques mois seulement, comme celle du travail à distance généralisé ou celle de l’enseignement à la maison pour tous les niveaux de formation… 

Comment tous ces élans vont-ils évoluer ?… suite

Quand le vent du changement se lève…

Photographe Javier Alamo

J’ai envie de reprendre ce proverbe chinois qui pourrait bien nous aider à vivre cette fin d’année 2020 comme le début de nouvelles envies, de nouveaux projets.

« Quand le vent du changement se lève, les uns construisent des murs, les autres des moulins à vent. »suite

Distanciation sociale ou physique ?

N’êtes-vous pas étonné·e·s, comme moi, que depuis le début de la pandémie de la covid-19, afin de limiter le risque de contagion, l’on nous recommande de garder une « distance sociale » avec nos voisin·e·s, nos ami·e·s, notre famille ? Pourquoi n’a-t-on pas choisi plutôt, l’adjectif « physique » pour parler de la distance à maintenir entre les personnes ? … suite