Quand le vent du changement se lève…

Photographe Javier Alamo

J’ai envie de reprendre ce proverbe chinois qui pourrait bien nous aider à vivre cette fin d’année 2020 comme le début de nouvelles envies, de nouveaux projets.

« Quand le vent du changement se lève, les uns construisent des murs, les autres des moulins à vent. »

Que préférons-nous ? C’est vrai que les murs présentent l’énorme avantage de nous protéger, de clarifier ce qui est d’un côté ou de l’autre, à l’intérieur ou à l’extérieur. Un mur, ça peut même être beau comme un mur en pierres sèches.

Mais les moulins à vent ne sont sont-ils pas plus attirants, par l’image qu’ils offrent dans le paysage mais surtout par tous les potentiels qu’ils offrent ? Moudre du grain pour en faire du pain, moudre des plantes pour épicer la vie, tourner du bois pour créer des jouets, des outils, des meubles. En faisant le tour du monde, nous découvririons probablement mille manières de tirer profit d’un moulin.

Alors, après cette longue période de limitations que nous avons vécu ces derniers mois, de quasi retraite et probablement pour beaucoup d’entre nous de réflexion et de retour sur soi, ne sommes-nous pas arrivés au meilleur moment pour laisser le vent souffler dans nos voiles et nous porter vers des terres inconnues ?

Dans la médecine chinoise, l’automne est la saison propice pour purifier son corps et se défaire des liens qui nous entravent. Elle permet ainsi de faire la place à la nouveauté qui va pouvoir germer pendant l’hiver avant de fleurir au printemps.

Oser le changement, oser prendre des chemins différents de ceux déjà tracés qui guident nos pas, saisir une opportunité prête à nous bouleverser, ressentir des sensations ou des sentiments inconnus, peut-être même craints. C’est ce que je vous invite à vivre, avec toute la joie d’un enfant et toute la sagesse d’un adulte. 

Si vous avez envie d’explorer vos possibles, vos envies, vos besoins profonds, et que vous pensez qu’un ouvrage peut vous y aider, je vous conseille le livre inspirant « Osez réussir ! Changez d’état d’esprit » de Carol S. Dweck, professeure en psychologie. Si vous estimez que d’en parler peut vous aider à les voir, à les comprendre et à mettre en place leur réalisation, n’hésitez pas à vous tourner vers le coaching. Les coachs en général et moi-même en particulier sommes là pour vous, et nous vous accueillerons avec bienveillance.

2 réponses sur “Quand le vent du changement se lève…”

  1. Bonjour Huguette
    J’ai voulu prendre le temps de regarder ton site, blog, publication et sincèrement j’adore. Cet article n’aide beaucoup j’ai d’ailleurs un post it avec cette phrase clef qui me suit chaque jour pour l’instant. Un vrai mantra.
    Belle avancée et à mardi probablement si c’est ok pour Guilaine
    Bisous
    Antonella

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *