Quelles sont mes valeurs ?

Cliquez pour écouter la version audio.

Les formations de développement personnel insistent souvent sur la détermination de nos valeurs. Mais comment les repérer ?

Comment mettre des mots sur nos valeurs ?

Si nous nous demandons quelles sont nos valeurs personnelles, celles qui dirigent nos choix, notre vision du monde, il nous est parfois difficile de les reconnaître. Pourquoi ?

  1. Nous n’avons pas l’habitude de nous poser cette question.
  2. Nous ne voyons pas forcément les valeurs qui se cachent derrière nos habitudes, nos actions ou nos plaisirs. Par exemple, si je visite souvent des expositions artistiques, est-ce par goût de l’esthétisme, pour être informée des nouveautés, ou pour inspirer ma propre création artistique ?
  3. Nous pouvons avoir tendance à minimiser une valeur importante pour nous. Par exemple je peux estimer que je ne suis pas une « fée du logis » car je ne suis pas du tout préoccupée par la décoration ou encore par les invitations avec repas succulent. Mais j’admets que je veille à ce que mon logis soit accueillant, confortable, ordré et que je mets un certain honneur à avoir quelques boissons délicieuses à disposition. Par-là, je concrétise mon attention à l’accueil. On voit ainsi qu’une valeur donnée peut correspondre à différentes images et qu’elle peut être vécue selon des degrés variables. 
  4. Nous pouvons exagérer l’importance que l’on donne réellement à une valeur. Par exemple, j’estime que je suis très généreuse alors qu’en réalité je donne très peu : très peu de temps, d’attention, d’argent…
  5. Notre regard est parfois biaisé par la situation. Il est possible que dans certains contextes, il me soit difficile d’affirmer que je mets plus de valeur dans ma famille que dans mon travail, par peur d’être jugée négativement. Dans d’autres circonstances, c’est le fait de donner plus de valeur à mon travail qu’à ma présence auprès de mes enfants qui pourrait être jugé inadéquat, critiquable. 

Comment reconnaître nos valeurs personnelles ?

Un bon moyen pour reconnaître nos valeurs personnelles est de nous observer avec lucidité et bienveillance.

Mais que faut-il observer ? Nos relations ? Nos activités ? Nos désirs ? Nos rêves ? Le coach David Laroche, qui offre différentes formations dans ce domaine avec une approche mêlant fraîcheur et professionnalisme, nous donne de bonnes solutions. Il nous encourage à nous poser des questions très concrètes telles que :

« Si vous regardez votre logement, ou votre espace personnel quel qu’il soit, que voyez-vous ? »

Chez moi, par exemple, vous verrez des livres sur mes voyages, sur la spiritualité, sur la santé, des autobiographies… Vous verrez un beau tapis, grand et épais, agréable pour ma gymnastique, des tableaux ou des statuettes venant de personnes proches à mon cœur, un piano pour mon plaisir et mon développement personnel, un lit pour les amis de passage, etc. 

Tous ces objets définissent mes valeurs, et je peux maintenant mettre des mots dessus comme « l’ouverture d’esprit, l’esthétisme, la joie, la santé, la fraternité, l’hospitalité … ». Ce sont effectivement des aspects de ma vie qui sont importants pour moi et que je vais privilégier.

Ce premier tour d’horizon n’est pas suffisant. Certains domaines y sont absents. Par exemple, celui de la famille dans lequel je valorise la responsabilité, le partage, la solidarité ou encore l’empathie.

Pour compléter et affiner ces premiers constats vous pouvez encore vous demander :

« Où aimez-vous investir votre temps ? » ou encore

« En quoi dépensez-vous votre argent ? »

Les résultats peuvent surprendre. Nous découvrons des valeurs auxquelles nous n’avons pas pensé dans un premier temps. Nous remarquons aussi qu’une valeur peut émerger gentiment avec le temps, en changeant de forme. Par exemple, la valeur de liberté qui peut passer d’un besoin de liberté de mouvement à un besoin de liberté de penser et de s’exprimer. Et nous pouvons aussi nous questionner sur l’envergure que nous sommes prêt·e·s à donner à une valeur : suis-je prête à ouvrir mon hospitalité à des inconnu·e·s, pour une nuit ou plus, ou encore à des personnes qui séjournent illégalement dans mon pays ? Questions bien délicates.

Pourquoi est-ce nécessaire de bien connaître nos valeurs ?

Parce que nos valeurs sont nos boussoles. Elles nous guident et donnent un sens à nos actions. Si voyager est une valeur forte pour moi, pour vivre dans l’ouverture d’esprit, dans le respect et la fraternité, cela me sera facile de me sentir à l’aise avec les incertitudes du voyage, d’avoir confiance, de nouer des relations ou de trouver des solutions aux problèmes. 

Parce que nos valeurs sont nos centres d’excellence. Il nous est facile de leur donner plus de présence dans notre vie et de nous procurer ainsi plus de joie.

Connaître nos valeurs profondes nous permet aussi de faire des choix et de les faire respecter. Si, pour moi l’amitié est une valeur forte, alors la question d’aider ou non un·e ami·e ne se posera pas. Je mettrai tout en œuvre pour honorer une amitié et personne ne pourra bloquer mon élan. Le jugement des autres n’aura aucune emprise sur moi et je saurai que mes actions sont en accord avec mon esprit.

Respecter vos propres valeurs, c’est vous respecter vous-même. 

Et personne ne le fera mieux que vous-même !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *